À LA DÉCOUVERTE DE LA CASCADE DE DINDÉFÉLO, la chute du paradis

Situé dans le département de Kédougou, Dindéfélo est une anse naturelle à la chute époustouflante. Un paradis sur terre mais c'est aussi une réserve naturelle qui abrite le dernier peuplement de chimpanzés au Sénégal.


Dindéfélo est un morceau de bonheur couché sur le lit de la cascade comme le nombril d'un paradis perdu. Un espace naturel d'avant le pêché originel. Une chute pacifique au climat éternellement doux, peuplée d'âmes vierges que le bruit de la cascade berce nuit et jour comme des enfants prodigues. De loin, c'est-à-dire de partout ailleurs, c'est un éden naturel au paysage tapissé d'une verdure luxuriante où sont lovées de véritables piscines à l'eau si claire et belle qu'elle teinte le coton des nuages qui passent. Enfoui dans le cœur du Blédougou, à plus d'une heure de voiture de Kédougou (Sud-Est), après les collines d'lbel et de Bandafassy qui donnent l'impression de toucher le ciel, est si loin du monde et si près de Dieu.

cascade de Dindéfélo

Ce matin-là, le village peulh, qui a donné son nom à la chute, s'est réveillé sous des buées de bonheur. Mais, la route qui mène à la cascade est presque en fureur. Il faut d'abord affronter une piste escarpée et étroite sur deux kilomètres, au milieu d'une végétation dense et parsemée de blocs de roches qui sont de plus en plus nombreux à mesure que l'on avance. Puis, avec l'altitude et la végétation qui vous balance, rendant plus difficile toute progression en direction de la cascade, monter parfois à gauche, souvent à droite, en serpentant le long d'un mince filet d'eau qui coule en direction du village, se courbant parfois pour pouvoir passer sous les branches des arbres.

Dindéfélo

Après plusieurs minutes d'une marche éprouvante, on arrive à la cascade de Dindéfélo qui ronfle, roule et coule son eau fraîche et limpide sur la nature d'en bas qu'elle arrose à longueur d'année. Le spectacle qui s'offre à la vue est saisissant. L'eau descend de la partie la plus haute d'une des parois de la cascade, à plus de 100 mètres, pour se déverser dans l'anse naturelle réceptacle de cette manne du ciel. Avec une température idéale, les eaux de la piscine sont aussi propices à la baignade et une fois dedans, on plonge dans sa douce fraîcheur.

20 espèces de chimpanzés vivent à Dindéfélo

Chimpanzé dans la réserve naturelle communautaire de Dindéféfo

Dindéfélo abrite une végétation luxuriante et abrite le dernier peuplement des chimpanzés. Il y a une vingtaine d'espèces de chimpanzés qui constituent le dernier peuplement, dans la réserve naturelle communautaire sur une superficie de 13 000 hectares. La vingtaine d'espèces de chimpanzés, est répartie en trois groupes : à Dindéfélo, à Ségou et un dernier groupe à Niandoma. Des instituts de recherches sont en train de mener des études sur le mouvement de ce peuplement de chimpanzés dans leur habitat pour mieux comprendre leurs habitudes et leur mode de vie au milieu de cette nature vouée au bonheur de sa flore et de sa faune. Car, à Dindéfélo, c'est une haute compétition qui est notée de jour comme de nuit entre les populations et les chimpanzés pour la cueillette du « madd » (Saba Senegalensis). Rien de plus naturel à la cascade du...paradis.

Commentaires (0)

Aucun commentaire. Soyez le premier à en laisser un !

Ajouter un commentaire

  1. Commenter en invité
0 Caractères
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Suivez-nous sur