EDITORIAL | De quels acteurs du tourisme parlons-nous ? Qui sont les faiseurs de rois par défaut ?

La définition et la compréhension de l’acteur du tourisme sont fondamentales dans l’exercice de l’activité touristique. C’est pour cela que nous en parlons. Dans l’objectif de pointer du doigt là où se posent quelques fois les problèmes.


Faire du tourisme, c’est parler le tourisme et s’identifier à travers le système qui régit le secteur touristique. C’est comprendre comment fonctionne le système touristique et des loisirs, en étudiant les acteurs de ce système et le système lui-même ;

C’est organiser ses idées dans une parfaite planification avec une cohérence dans les actions ;
C’est analyser les pratiques touristiques et des loisirs ;
C’est savoir que les pratiques touristiques sont liées à des zones spécifiques et des choix individuels, puis collectifs et
C’est accepter les représentations et affiliations des différents acteurs par corps de métier.

Amusons-nous à revisiter le sens et le rôle de l’acteur du tourisme dans la complexe relation entre les intervenants, les touristes et le contenu des différentes activités touristiques.

Jetons un regard critique sur la notion de l’économie touristique, de son industrie et de ses relations inter professionnelles à travers les métiers du tourisme pour mieux comprendre en réalité qui est acteur et qui ne l'est pas. Et qui sont ces différents acteurs ?

En dehors des touristes, qui parfois sont des consom’acteurs, les agents d’accueil et les guides touristiques dont le concept du métier a évolué, sont considérés comme les principaux maîtres d’ouvrage de l'activité touristique. Au-delà du maître d’œuvre qui est soit l’agent de voyage ou le tour operator, il existe trois catégories d'acteurs qui concourent à la satisfaction des besoins des touristes : les entreprises commerciales, les associations et les organismes à vocation sociale et les pouvoirs publics.

Il y a aussi cette appellation de professionnel du tourisme.
Qui sont-ils ? Ce sont des organismes chargés d'organiser des séjours touristiques, et cela en assemblant plusieurs prestations : compagnies aériennes, hôtels, restaurateurs, guides, etc. Généralistes ou spécialisés par destination ou produits, ils proposent des formules de voyages prépayés.

A ce stade, posons-nous la question de savoir : Quels sont les biens et services inclus dans la production touristique ?
Plusieurs éléments différents interviennent lors de l'élaboration d'un produit touristique. Il s'agit d'une combinaison de deux prestations sans lesquelles il n'y a pas de tourisme possible, à savoir : Les transports et l’hébergement, auxquelles s'ajoute une série de prestations annexes variées.

La composition du produit de ces prestations constitue l'ensemble des offres (ou des destinations) qu'une agence de voyages peut mettre à disposition de ses clients (vols, séjours, circuit...). Ces prestations prennent souvent la forme de forfait.

Les professionnels travaillent en amont sur les attraits touristiques qui sont les ressources naturelles et culturelles, présentes sur le territoire, qui ont un potentiel à contribuer aux produits touristiques. Ces attraits peuvent servir de toile de fond lors d'un voyage (paysages, coutumes locales, etc.)

Comment développer le tourisme ? A qui la charge. Les acteurs ou les professionnels ?
Les consommateurs ont l’embarras du choix, tant au niveau des offres de transport, des offres d’hébergement que des offres clés-en-mains proposées par les voyagistes. Pour s’y retrouver, les consommateurs utilisent très souvent des comparateurs pour identifier les meilleures offres – ce qui a pour effet d’accentuer la pression de la concurrence.

Comment se démarquer dans ces conditions ? Baisser les prix est la première idée qui vient en tête. Mais le prix n’est pas la seule variable de compétitivité. L’exemple du groupe Club Med démontre que la qualité du service rendu et l’expérience client sont des aspects au moins aussi importants pour les professionnels.

Quant aux acteurs, nous en avons identifié plusieurs. Mais ceux qui nous paraissent plus importants sont :
Les nouveaux acteurs de l'e-tourisme et du digital, comme Booking.com, Expedia, Airbnb ou Tripadvisor qui sont devenus, sans posséder ni avions ni hôtels, des plateformes de réservation puissantes, qui règnent sur l'industrie mondiale du voyage.
Le paradoxe de ces plateformes comme Expedia Group qui regroupe (Hotels.com, Trivago, HomeAway, etc.) est qu’elles sont devenues des acteurs commerciaux non professionnels, qui influencent, décident et programment les destinations de leur choix avec des termes de références qui les mettent au-devant des moteurs de recherches pour un positionnement privilégié.

Nous assistons avec le digital à l'émergence d'autres acteurs comme les Youtubers, les influenceurs, les blogueurs, etc. Dans ce concert d'acteurs et de professionnels il faut bien faire le ménage et la part des choses. Savoir qui est qui, et comment l’Afrique va-t-elle se positionner sur ces plateformes qui sont devenues de véritables commerciaux de la vente des destinations au détriment de nos canaux traditionnels de vente et de promotion.

Mouhamed Faouzou Dème
Expert en tourisme

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
0 Caractères
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation